Catégorie : Annonce

Nouvelle publication dans Médiations & Médiatisations

Évaluation des apprentissages et numérique: où en est-on?

Par Marie-Hélène Hébert de l’Université TÉLUQ

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19 qui a entraîné des changements dans la manière d’évaluer les apprentissages des apprenants, ce neuvième numéro de la revue Médiations et médiatisations questionne la place que peut prendre le numérique dans l’évaluation pour faciliter la tâche des enseignants. Regroupant 14 contributions de formes et de contextes variés, il offre aux lecteurs de quoi inspirer leurs pratiques évaluatives ou travaux de recherche sur la question de l’évaluation.

Cet article est disponible ici

Revisitez les publications des membres du GRIÉMÉtic

Le potentiel diagnostique des questions d’un test de concordance de scripts pour évaluer le raisonnement clinique infirmier

Par Katia Dumont, Nathalie Loye et Johanne Goudreau en 2015

Résumé: Contexte : Pour guider les programmes de formation, il est nécessaire de pouvoir poser une évaluation diagnostique du raisonnement clinique des infirmières. Or, les outils disponibles à cet effet présentent des problèmes majeurs. Un outil d’évaluation novateur, le test de concordance de script, constitue une avenue prometteuse. But : Explorer la possibilité d’utiliser les questions d’un test de concordance de script comme outil d’évaluation diagnostique du raisonnement clinique d’étudiantes infirmières. Données : Des transcriptions d’entrevues réalisées auprès d’infirmières et d’étudiantes infirmières ont été récupérées d’une étude antérieure. Ces entrevues consistaient en la verbalisation à voix haute des pensées des participantes alors qu’elles répondaient à des questions d’un test de concordance de script. Analyse : Les transcriptions ont été codées afin d’identifier les catégories et les stratégies de pensée utilisées par les participantes pour répondre aux questions du test de concordance de script. Puis, des matrices Q ont été constituées afin de formaliser les relations entre les catégories/stratégies de pensée et les questions du test pour chacun des groupes de participantes. Résultats : Chaque groupe de participantes a utilisé différemment les catégories et stratégies de pensée pour répondre aux questions du test. Les questions du test pourraient permettre d’évaluer les forces et les faiblesses des étudiantes en lien avec des processus cognitifs spécifiques à leur niveau de développement. Le raisonnement des expertes est trop différent de celui des étudiantes pour être utilisé comme point de référence. Conclusions : Les étudiantes infirmières utilisent des catégories et stratégies de pensée différentes selon les groupes, et certaines questions d’un TCS présentent un potentiel diagnostique pour évaluer le raisonnement clinique infirmier niveau par niveau (1ère, 2e, et 3e année).

Vous pouvez consultez cet article ici

Revisitez les publications des membres du GRIÉMÉtic

Au coeur du développement d’une épreuve en mathématique dotée d’un potentiel diagnostique

Par Nathalie Loye et Josée Lambert-Chan en 2016

Résumé: Le contexte de la formation professionnelle est caractérisé par des élèves hétérogènes dont certains présentent des difficultés importantes relatives aux apprentissages de base en mathématique, tels que les opérations ou l’usage des fractions. Cet article documente en détail les trois phases qui ont permis d’assembler une épreuve en mathématique ayant le potentiel de faire un diagnostic précis de ces difficultés en produisant des données compatibles avec l’application d’un modèle psychométrique de classification diagnostique.

Vous pouvez consultez cet article ici

Revisitez les publications des membres du GRIÉMÉtic

Collaborative problem-solving: brazilian results in PISA

Par Andriele Ferreira Muri Leite, Patrícia Ferreira  Miranda & Nathalie Loye en 2022

Résumé (en anglais): Collaborative problem-solving (CPS) is an extremely important competition in modern society and one of the most valued in this century . The Programme for International Student Assessment (Pisa) was the first educational large-scale assessment to include problem-solving to its framework. In this preliminary study, the results presented are limited to what has been published in the official reports. Here, we discuss these results in the light of specialized literature and describe Pisa’s 2015 CPS framework. Brazil was the 51th country in CPS skills among the 52 participants in Pisa 2015 and is placed in Level 1 of the performance scale. The socio-economic status, the variation within schools and the gender relate positively to the Brazilian performance in problem-solving.

Vous pouvez consultez cet article ici

Offre d’emploi à la FSE de l’UdeM en évaluation des apprentissages

La faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal est à la recherche d’un.e professeur.e en évaluation des apprentissages et des compétences à l’école primaire.

L’offre d’emploi est accessible ici

Offre d’emploi à l’UQO en évaluation des apprentissages

Un poste de professeure régulière ou de professeur régulier en évaluation des apprentissages est affiché à l’Université du Québec en Outaouais.

L’offre d’emploi est accessible ici

Revisitez les publications des membres du GRIÉMÉtic

Étude de nouveaux indices de détection de la réponse au hasard et de l’inattention selon différentes valeurs de l’habileté dans le contexte de modélisation de Rasch

Par Sébastien Béland, Gilles Raîche, David Magis et Martin Riopel en 2016

Résumé: Certains étudiants peuvent répondre au hasard ou être inattentifs dans une situation de testing. Plusieurs approches ont déjà été développées pour détecter ce type de réponse. Parmi celles-ci, l’utilisation d’indices de détection (person-fit indexes) de patrons de réponses inappropriés est l’approche qui est la plus étudiée et qui semble la plus prometteuse. Dans le cadre de cette étude, nous nous concentrons sur trois indices de détection populaires qui présentent des caractéristiques permettant d’en faciliter l’interprétation : lz, ZU et ZW. Des études antérieures ont montré que ces trois indices sont fortement affectés par le fait que l’habileté d’un étudiant est estimée plutôt que réelle. Snijders (2001) a proposé une version corrigée de l’indice lz (nommée lz*) afin de tenir compte de cette difficulté. Magis, Béland et Raîche (2014) ont déjà corrigé deux autres indices selon l’approche de Snijders : U* et W*. Il reste cependant à analyser plus en détail le comportement des indices corrigés lz*, U* et W* et des indices standardisés lz, ZU et ZW. Pour ce faire, nous effectuons deux études selon différentes valeurs de l’habileté, soit une analyse des erreurs de type I des indices (probabilité de se tromper en identifiant un patron de réponses inapproprié) et une analyse de leur puissance de détection. Ces analyses permettront de démontrer que ce sont généralement les indices corrigés lz* et W* qui sont les plus intéressants à utiliser puisque leurs scores suivent approximativement la loi normale et qu’ils permettent de bien détecter la réponse au hasard et l’inattention.

Vous pouvez consultez cet article ici

Revisitez les publications des membres du GRIÉMÉtic

Hiérarchiser les besoins de diagnostic en mathématique en FP à l’aide d’un modèle de Rasch

Par Nathalie Loye et Carla Barroso da Costa en 2013

Résumé: Selon le MELS (2008, 2010), 30 % des élèves inscrits dans un programme de formation professionnelle (FP) au Québec n’obtiennent pas leur diplôme. Cette situation est confirmée par les directeurs et les enseignants de la formation professionnelle, particulièrement lorsque le programme inclut des contenus mathématiques comme, par exemple, en construction. La présente étude a donc pour objectif de mieux définir la nature des difficultés en mathématique des élèves de la formation professionnelle. En utilisant la modélisation de rasch, l’étude hiérarchise les besoins de diagnostic en mathématique tels que perçus par les enseignants et directions des établissements scolaires qui ont rempli un questionnaire.Les résultats mettent en évidence les difficultés des élèves dans plusieurs domaines de la mathématique ainsi que les besoins de diagnostic, notamment en ce qui a trait au raisonnement logique, aux techniques de calcul, aux démarches nécessitant plusieurs étapes et à la compréhension de l’énoncé des problèmes.

Vous pouvez consultez cet article ici

Publication d’un ouvrage de deux membres du GRIÉMÉtic

Regards sur l’évaluation des apprentissages en arts à l’enseignement supérieur

Le deuxième tome de l’ouvrage de Sébastien Béland et de Diane Leduc sera publié le 26 janvier.

Vous pouvez retrouver le volume ici!

 

Revisitez les publications des membres du GRIÉMÉtic

La motivation à apprendre des étudiants de français et de littérature au cégep

Par Louise Ménard et  Diane Leduc en 2016

Résumé: Plusieurs études confirment qu’au collège d’enseignement général et professionnel (cégep), la réussite du premier cours de français et de littérature représente un indicateur de la persévérance scolaire et de l’obtention du diplôme. Bien que la motivation des étudiants soit fréquemment mise en cause par les enseignants de cette discipline pour expliquer un taux élevé d’échecs et d’abandons à ce cours, aucune recherche, à notre connaissance, n’a abordé le problème sous l’angle de la motivation. C’est dans cette perspective que la recherche aborde la question de la motivation en tentant de vérifier s’il existe effectivement un problème de motivation chez les étudiants qui commencent le premier cours de français et de littérature, pour ensuite mesurer l’évolution du niveau de motivation des étudiants inscrits à ce cours. Pour ce faire, le niveau de motivation de 1105 étudiants appartenant à 48 groupes cours a été mesuré en début et fin de semestre en s’appuyant sur l’échelle de mesure de la motivation élaborée par Pintrich (1988, 1989). L’analyse des résultats au questionnaire nous révèle que globalement le niveau de motivation des étudiants est plutôt élevé au début du semestre et qu’il décroît à la fin du semestre. Par ailleurs, sept groupes cours voient leur niveau de motivation se maintenir ou s’accroître entre le début et la fin du cours. Une entrevue réalisée auprès de 11 étudiants de ces groupes cours permet de décrire des pratiques d’enseignement qui semblent jouer un rôle dans le maintien ou l’accroissement du niveau de motivation.

Vous pouvez consultez cet article ici